Animatrice refoulée à l’aéroport de Libreville : Dura lex sed lex.

Animatrice refoulée à l’aéroport de Libreville : Dura lex sed lex.
yann Bahou, animatrice à la radiotélévision ivoirienne,

« La loi est dure mais c’est la loi », a-t-on coutume dire  dans les tribunaux.  Yann bahou, animatrice à la radiotélévision ivoirienne, a été  refoulée à l’aéroport de Libreville, pour non-respect de certaines procédures d’entrée dans  le territoire  Gabonais.  C’est en tout cas ce qui ressort des témoignages des fonctionnaires gabonais présents à l’aéroport au moment des faits .

Venu à Libreville dans le cadre d’une visite familiale, yann bahou, animatrice à la radiotélévision ivoirienne,  n’a pas respecté les différentes procédures d’entrée au Gabon.

Selon les autorités gabonaises, « Pour obtenir une autorisation d’entrée, y compris dans le cadre d’une visite familiale, la demande doit être effectuée par l’hôte au Gabon auprès de la direction générale de la documentation et de l’immigration à Libreville », rappelle un haut responsable de la direction générale de la documentation et de l’immigration au Gabon (dgdi).

Dans le cas de l’animatrice ivoirienne,  aucune demande préalable depuis le Gabon n’avait été faite. Cette dernière aurait embarqué depuis son pays  sans ce document. Arrivée sur le sol gabonais, elle aurait voulu jouer la carte de la célébrité pour  rentrer  au Gabon.

Malheureusement pour elle,  il n’y a pas de passe-droit au Gabon. La loi est la même pour  tout le monde,  la loi est dure mais c’est la loi.

Aimé David NGUEMA