COP26 : la grande surprise des deux grands pollueurs de la planète.

COP26 : la grande surprise des deux  grands pollueurs de la planète.
Le Président chinois Xi Jinping et le chef d'Etat américain.

 La Chine et les États-Unis, les deux plus grands pollueurs mondiaux, ont annoncé,   le mercredi dernier lors de cop 26 à Glasgow en Ecosse,  qu’ils  s’engagent à renforcer leurs efforts dans la lutte contre le réchauffement climatique. 

Washington et Pékin ont créé la surprise. Les deux pays, premiers émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre, ont annoncé mercredi 10 novembre à la COP26 un accord, relançant les espoirs à deux jours de la fin de cette conférence cruciale sur le climat.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, hôte de la conférence de Glasgow, venait à peine de lancer un appel à une « impulsion forte » dans les discussions, assurant qu’il n’y aurait « pas d’excuses » pour échouer, lorsque Pékin et Washington ont annoncé une « déclaration conjointe sur le renforcement de l’action climatique ».

« Ce document contient des déclarations fortes sur les études alarmantes des scientifiques, la réduction des émissions de carbone, et le besoin urgent d’accélérer les actions pour y parvenir », a déclaré l’envoyé spécial américain John Kerry aux journalistes. « Il s’engage à une série d’actions importantes sur cette décennie, au moment où elles sont nécessaires », a-t-il ajouté.

« Nous pouvons tous nous engager sur la voie d’un développement vert, à faibles émissions de carbone et durable », a déclaré de son côté le président chinois Xi Jinping, au cours d’une conférence virtuelle jeudi en marge du sommet du Forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec), sans mentionner explicitement cet accord.

Aimé David NGUEMA