Football : Quand le patriotisme de Franck Nguema sème le trouble dans le milieu footballistique gabonais.

Football : Quand le patriotisme de Franck Nguema sème le trouble dans le milieu footballistique gabonais.
Franck Nguema, le ministre des sports.

La dernière sortie du ministre des Sports,  Franck Nguema,   après les incidents qui se sont déroulés dans le Haut Ogooué semble n’avoir pas fait  l’unanimité dans l’opinion, notamment au sein du milieu footballistique du pays. Certains internationaux qui ont fait  leurs  preuves dans le championnat national avant de s’envoler vers l’extérieur n’accordent plus leurs  violons, avec la bande des « Métis » de  Pierre Emerick  Aubameyang. Des troubles  dit-on,  à l’origine des mésententes au sein de la tanière des panthères.  

Le ministre des Sports gabonais, Franck Nguema ne  serait plus en bon termes  avec ses partenaires du ministère, en l’occurrence ceux de  l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG). L’appel au patriotisme de Franck Nguema a suscité une montée d’adrénaline,  conduisant le président de ladite association   Rémy Ebanega à faire une déclaration. Pour ce dernier, le ministre des Sports, ne connaît pas  ce qu’on appelle le patriotisme en milieu sportif. Prenant l’exemple sur  son parcours à l’équipe nationale, ce dernier estime que, les anciens internationaux méritent un peu plus d’attention et de respect de la part de la tutelle.

Pour Rémy Ebanega, la position du ministre  des sports n’aurait pas   été conciliante. Au contraire, cette sortie  a divisé les  joueurs gabonais.  Franck Nguema aurait  choisi la mauvaise voie pour faire entendre son mécontentement.

Il existe désormais   plusieurs clans au sein des panthères du Gabon. Une situation déplorable, que le ministre des sports se doit de vite régler pour espérer de réconcilier les joueurs avant la Can au Cameroun.

Aimé David NGUEMA