Gabon / Mariage coutumier : ce qu’il faut savoir.

Gabon / Mariage coutumier : ce  qu’il faut savoir.
Une vue de la célébration du mariage coutumier au Gabon.

Le législateur gabonais a légalisé le mariage coutumier au Gabon. Cependant quelques aspects de ce mariage ne sont pas bien connus des populations.

En effet, en cas de divorce seule la partie  de la dot  donnée  en numéraire  peut faire l’objet  de remboursement.  Aussi, s’il y a eu au moins un enfant, si le mariage  a duré 5 ans  ou s’il est prononcé aux torts exclusifs de l’époux,  il n’y aura pas de remboursement de la dot.

Une disposition qui vient réconforter plusieurs familles, notamment les femmes qui ont  souvent été  spoliées de  leurs biens après le décès du conjoint. Désormais dans son chapitre 5, la nouvelle loi accorde certains privilèges  à la femme mais également à l’homme. « Article 11 nouveau : Initialement réservé au mariage à l’Etat Civil, le mariage coutumier donne accès : à la qualité d’ayant-droit pour l’accès aux soins de santé et aux prestations de sécurité sociale,  aux bénéfices des titres de transports pour congés et affectation, au droit à la pension du survivant en cas du décès de l’un des conjoints »,  précise la loi.

Des nouvelles dispositions qui devraient amener les populations gabonaises  à mieux s’orienter et à faire les meilleurs choix.

Aimé David NGUEMA