Komo Kango / Séances d’études fédérales politiques : les militants PDG du 1er et 3e siège édifiés sur les leçons de séduction et d’efficacité politiques.

Komo Kango  / Séances d’études fédérales politiques : les militants PDG du 1er et 3e siège édifiés sur les leçons de séduction et d’efficacité politiques.
Une vue des responsables politiques du département du Komo Kango, du 1e et 3e siège.

Afin de permettre aux militantes et militants du Parti Démocratique Gabonais (PDG) du département du Komo Kango, de renforcer leur sens de séduction et d’efficacité sur le terrain. Le samedi 4 décembre dernier, ces derniers se sont réunis à la permanence politique du Membre du Bureau politique et député dudit siège, Christian Menvie m’Obame, au village Asseng dans le 1er canton. Sous le thème, « 30 Leçons de séduction et d’efficacité politiques. Ces séances de renforcement des capacités ont été rehaussées par la présence des membres du bureau politique Remy Osselé Ndong, Henri Bekalle Akwé, le secrétaire départemental, Ekoh Bekale et du directeur du centre d’études politiques du Parti, Richard Ekazama.

Pour aller vers un PDG régénérer et revitaliser, le secrétariat exécutif dudit Parti a initié des séances d’études politiques destinées aux militantes et militants des fédérations. Lesdites séances visent à renforcer la formation de ces derniers, pour un meilleur fonctionnement du Parti. L’exécutif local, ayant opté pour une séance d’études fédérales commune, les fédérations des Monts de cristal, du Komo et de la commune se sont donc retrouvées pour renforcer la consolidation des militants dans le département. Après l’exécution de  l’hymne du parti,  la mise en place du bureau et la lecture de la note d’orientation, le président de séance, Rémy Osselé Ndong a lancé  les travaux, en rappelant l’importance desdites séances d’études politiques pour les militants du parti démocratique gabonais.

Arrivée du Membre du Bureau Politique et Député du 1e siège, Christian Menvie M’Obame.

Pour cette séance d’études politiques, les participants ont été édifiés sur les « 30 leçons de séduction et d’efficacité politiques ». Des leçons axées sur la capacité de convaincre, la stimulation de la préférence des populations au PDG et au DCP, la nécessité de maîtriser les NTIC. Mais également, sur les capacités à convaincre, la mise en valeur du comportement du Pdgiste et la présence sur le terrain et auprès  des populations. L’esprit de solidarité, le respect de l’autorité, de la discipline et le comportement productif d’une bonne camaraderie n’étaient pas en reste. Des leçons pour renforcer l’éloquence politique, le sens de séduction et d’efficacité sur le terrain dans les médias et dans les réseaux sociaux. Pour Richard Ekazama, le directeur du centre d’études politiques au secrétariat exécutif, « le militant doit attirer par son comportement. Pour être un bon militant du Parti, il faut être un homme ou une femme disciplinée. Un homme ou une femme sociable. Il faut être des fédérateurs, le militant du Parti ne doit pas être celui-là qui divise le parti », a indiqué le directeur du centre d’études politiques, Richard Ekazama.

Une vue des militantes et militants, lors de la séance d’études fédérales politiques.

Pour le Membre du Bureau Politique et Député dudit siège, Christian Menvie M’Obame, ces moments d’échanges participatives et cordiales devraient inspirer la classe politique du département, pour attirer les autres et avoir plus de militants capables de défendre l’image du distingué camarade Président, Ali Bongo Ondimba et du parti démocratique gabonais. « A travers les 30 Leçons de séduction et d’efficacité politique, que je considère comme étant un véritable code de conduite, le camarade Secrétaire général, nous interpelle en tant que militant du PDG, à créer entre nous, des relations de camaraderie, de collaborations harmonieuse dans le respect et la considération mutuel » dit-il.

Avant de préciser que, « soldats du PDG que nous sommes, nous avons le devoir de relayer sans cesse, la vision et les actions du distingué camarade président, Ali Bongo Ondimba, conformément à ses préoccupations constantes d’émancipation du peuple gabonais, de développement de notre pays en général et du département du Komo Kango en particulier », a précisé le Membre du bureau politique. Des outils nécessaires qui devraient permettre aux militantes et militants du PDG, d’améliorer leur prestation d’éloquence, de séduction et d’efficacité pour un meilleur fonctionnement dudit Parti.

Aimé David NGUEMA